Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institution Notre-Dame de Poissy
Menu

Notre thème d’année pastorale

« Prenons soin de notre maison commune »

(Encyclique Laudato Si’, Pape François)

         Pour cette nouvelle année scolaire, nous avons choisi de nous placer dans l’élan ouvert par le Pape François dans son Encyclique Laudato Si’, en choisissant pour thème pastoral, l’Education à l’Ecologie Intégrale. Dans sa lettre ouverte aux chrétiens du monde entier et plus largement à tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté, le Pape François appelle à une « conversion écologique globale » car « notre maison commune » pour reprendre son expression, est en danger. Elle est menacée à la fois par une surconsommation qui entraine un gâchis des ressources et une dégradation de la planète donc par une crise écologique. Mais elle est également menacée par une crise sociale marquée par une accumulation de biens matériels entrainant isolement, individualisme, repli sur soi-même et sur ses biens ainsi que le renforcement des inégalités. Ainsi, un défi mondial se présente à nous. Il exprime avec force la conviction que la Terre, notre maison commune, est plus qu’un simple matériau que nous pouvons employer, utiliser, exploiter et jeter à la poubelle ; le sol, l’eau, l’air et tous les êtres vivants sont en relation avec l’Homme.

         Ainsi, parler d’Education à l’Ecologie Intégrale, c’est aider nos élèves à prendre conscience que « tout est lié » et que l’humanisation de l’Homme passe par le soin apporté à toutes nos relations : relation à l’environnement et à la nature bien sûr, mais aussi relation à soi, aux autres, au corps, au temps et à Dieu. Ce chemin éducatif s’enracine dans le fait que « Dieu a confié le monde à l’être humain » et que « la vie de l’Homme est un don qui doit être protégé de toutes formes de dégradation. (…) L’Homme est esprit et volonté mais il est aussi Nature ». Reconnaitre ce don c’est clairement reconnaitre que comme le disait Protagoras, « l’Homme n’est pas la mesure de toute chose » mais il s’inscrit dans un monde, une nature donnée qu’il est appelé à respecter car ils lui ont simplement été confiés. Il est donc nécessaire de développer de nouvelles conviction, attitudes et modes de vie.

         Eduquer à l’Ecologie Intégrale suppose ainsi de travailler à la fois toutes les dimensions de l’humain à travers un « programme » continu de développement qui constitue l’âme de notre action éducative : formation de l’esprit par la transmission de savoirs et de savoir-faire, sans oublier la formation du cœur et du corps par les « savoir-être » dont les « savoir-être en relation ». Il s’agit également de former les élèves à la communication, à l’action comme au beau, au vrai, à l’intériorité et à la contemplation.

         Nos actions quotidiennes mais également les grands temps forts et projets pédagogiques qui seront menés et vécus cette année tels que – les journées d’intégration, les classes découvertes, le projet Eco Ecole, la fête de l’Etablissement, la célébration de l’Epiphanie en passant par la journée du don de soi le vendredi 21 décembre avec l’illumination de la statue de Notre Dame, les collectes et les ateliers créatifs de cadeaux de Noel pour les plus démunis, sans oublier l’après-midi des « Incroyables Talents de l’Institution Notre Dame » - témoigneront de cette volonté concrète et quotidienne de prendre soin de notre « maison commune ».

         Alors en s’engageant dans cette action d’Education à l’Ecologie Intégrale, nous nous engageons à aller contre certaines tendances qui marquent notre société comme l’individualisme, la compétition, l’appétit de consommation et la remise en cause souvent brutale de tous les équilibres. Mais en appelant au sens de la durée, au respect de la nature, à l’émerveillement, à l’attention aux autres et au sens du bien commun, le Pape François nous invite à mieux rejoindre ce à quoi nous aspirons : une vie sensée et heureuse. N’est-ce pas là le meilleur de ce que nous voulons pour les enfants et les jeunes qui nous sont confiés ?

 

 « L’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le cœur et empêche d’évaluer chaque chose et chaque moment. En revanche, le fait d’être sereinement présent à chaque réalité, aussi petite soit-elle, nous ouvre beaucoup plus de possibilités de compréhension et d’épanouissement personnel. La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété. C’est un retour à la simplicité qui nous permet de nous arrêter pour apprécier ce qui est petit, pour remercier des possibilités que la vie offre, sans nous attacher à ce que nous avons ni nous attrister de ce que nous ne possédons pas ». (Laudato Si’)

                                                                                                V. Chesney, Chef d’Etablissement coordinateur